Recherche

Vancleef

La maison Van Cleef & Arpels (initialement Alfred Van Cleef & Salomon Arpels Sarl) est née de l’association d’Alfred Van Cleef avec son oncle Salomon Arpels en 1896. Alfred était le fils de Salomon Van Cleef, marchand de draps3 et il épousa4 sa cousine germaine Esther Arpels la fille de son associé.

En 1906 à la mort de Salomon Arpels, Alfred Van Cleef s’associe avec Jules Arpels, le frère d’Esther7, et ouvre la première boutique au 22 Place Vendôme à Paris et ils deviennent ainsi l’une des premières joailleries à s’installer sur cette place aujourd’hui connue pour rassembler les plus importantes maisons de joaillerie du monde. La boutique a été réaménagée en 2006 avec un décor intérieur associant roses Art Déco et lambris style xviiie siècle. En 1912 c’est le second frère d’Esther Arpels, Louis qui rejoint l’aventure familiale.

En 1926, la fille d’Esther Arpels et Alfred Van Cleef, Renée Rachel Puissant prend la tête de la direction artistique de la Maison et dont les créations étaient dessinées par René Sim Lacaze. Elle prendra le contrôle de la Maison en 1938 au décès d’Alfred Van Cleef, jusqu’à son décès à Vichy.

En 1925, Van Cleef & Arpels remporte le Grand prix pour la pièce historique avec le Bracelet aux Roses créé spécialement pour cette occasion à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels modernes qui établissait la prééminence du goût et du luxe Français.

À la fin des années 1930 Van Cleef & Arpels se lance à la conquête de l’Amérique et inaugure sa première boutique à Palm Beach en 1940 et une autre à New York sur la cinquième avenue en 1942. Lors de la Seconde Guerre Mondiale la famille Arpels émigre aux États-Unis et s’inspire de la culture américaine. Le style du xxe siècle de la Maison devient alors une combinaison des inspirations américaines et françaises.

En 1938 Alfred Van Cleef meurt le 11 juin 1938, il est enterré au carré israélite du cimetière du château à Nice.

En 1942 Renée Rachel Puissant qui dirigeait la joaillerie en zone libre, décède a Vichy le 12 décembre 1942 le jour de l’arrivée des allemands à Vichy. La société avait été arianisée lors des confiscations nazies des bien juifs (aryanisation), sous la pression du commissariat général aux questions juives, la société fut vendue à la famille de Léséleuc. Les parts de la société furent restituées aux descendants de Salomon Arpels, après la guerre.

En 1954, Van Cleef & Arpels ouvre la « Boutique » au 22 place Vendôme à Paris proposant une ligne de bijoux plus accessible proposant notamment des collections plus ludiques avec pour inspiration le style « cartoons ».

En 1974, la Maison Van Cleef & Arpels est la première joaillerie à s’installer au Japon.

En 1976, Van Cleef & Arpels lance son premier parfum, First.

En 1992, Van Cleef & Arpels cré sa première exposition au musée de la Mode et du Costume « Palais Galliera » sous la supervision de Jacques Arpels, président de la Maison et qui réunit les plus belles créations du bijoutier des années 1920 à 1992.

En 1999, la Maison a été rachetée par le groupe de luxe suisse Richemont.

En 2005 Van Cleef Arpêls ouvre une boutique à Dubaï.

En 2009, la Maison a lancé une ligne de parfums comprenant six parfums et nommée Collection Extraordinaire.

En 2010, une nouvelle collection de haute joaillerie fut lancée durant la Biennale des antiquaires appelée Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne.

En 2011, Van Cleef & Arpels ouvre une nouvelle boutique « le Temps poétique » consacrée aux collections horlogères et le savoir-faire de la maison.

En 2012, la Maison Van Cleef & Arpels expose plus de 500 créations au Musée des arts décoratifs de Paris pour son exposition L’Art de la Haute Joaillerie. En décembre 2012, Van Cleef & Arpels rouvre une boutique au 31, rue du Rhône à Genève.

Du 16 novembre 2013 au 1er mars 2014, une quarantaine de pièces anciennes issues de la collection Van Cleef & Arpels sont présentées aux côtés d’une centaine de prêts exceptionnels de collectionneurs et d’une sélection de bijoux Héritage, dans la boutique de la marque à Genève.