Recherche

Chanel

« Back to Glossary Index

Chanel SA, connue comme Chanel, est une entreprise française de luxe productrice de haute couture, ainsi que de prêt-à-porter, accessoires, parfums et divers produits. Elle est fondée dans les années 1910 par Gabrielle Chanel, appelée Coco Chanel, alors que l’entreprise Les Parfums Chanel voit le jour la décennie suivante. Elle résulte du rachat de Chanel (couture) par Les Parfums Chanel en 1954. Elle appartient à Alain Wertheimer et Gérard Wertheimer, les petits-fils de l’associé de Coco Chanel, Pierre Wertheimer. Son chiffre d’affaires s’élève à près de 7,51 milliards de dollars en 2014.

Le premier point de vente de Gabrielle Chanel, alors modiste, se situe dans un appartement parisien, au 160, boulevard Malesherbes, alors prêté par son amant du moment, le riche et séduisant Étienne Balsan. Quittant Balsan, Coco Chanel part vivre avec l’ami de celui-ci, Arthur « Boy » Capel ; les deux hommes s’entendent pour soutenir communément les affaires de Coco. Celles-ci étant florissantes, l’appartement devient trop petit et Arthur Capel finance alors en 1910 des locaux au 21, rue Cambon : c’est le début de « Chanel Modes ». Il s’agit alors uniquement d’un magasin de chapeaux et il y avait interdiction d’y vendre des vêtements car une couturière était déjà à cette adresse comme le stipule le bail.

En 1913, Coco Chanel développe ses activités en ouvrant son premier magasin de vêtements, financé par « Boy » Capel, à Deauville. Alors que la Guerre débute, Coco Chanel reste dans la station balnéaire très prisée des riches parisiens. En 1914, Gabrielle Chanel passe un week-end à Biarritz, lieu où les affaires se font en ces temps de guerre, avec son amant : une seconde boutique ouvre ses portes l’année suivante dans cette ville épargnée par la Guerre. En 1917, elle réalise les costumes du ballet Le Train bleu. À la fin de la Guerre, Gabrielle Chanel rembourse l’investissement de son amant et devient indépendante financièrement. Elle ouvre alors au 31, rue Cambon. Dans les années 1920, l’économie mondiale se remet de la Guerre et Coco Chanel étend ses activités en ouvrant ateliers, bureaux, et autre boutique au no 31 puis plus tard des bureaux aux numéros 25, 27 et 23 de la rue Cambon. Un point de vente ouvre également à Cannes. Ernest Beaux lui propose alors de créer son propre parfum : N° 5, qui sera vendu au départ uniquement dans les boutiques Chanel, puis proposé après aux parfumeurs. En 1924, Coco Chanel fait la connaissance à Longchamp de Pierre et Paul Wertheimer, puissants propriétaires des parfums Bourjois ; s’appuyant sur l’assise financière des deux frères, elle obtient 10 % des Parfums Chanel, contrat qui ne changera pas jusqu’en 1948.

Inspirée par les vêtements de ses amants, plus généralement par la praticité du vestiaire masculin, et par son désir d’émanciper la femme, Gabrielle Chanel introduit dans ses collections le Jersey de Rodier, le tweed, les boutons et les ganses d’uniforme, les cardigans, les bijoux fantaisie, le pantalon pour les femmes et la mode des cheveux courts. Elle fait du camélia, sa fleur de prédilection. On la retrouve d’une saison à l’autre dans les créations de la maison, au point de devenir emblématique. Coco Chanel participa à la révolution de la mode féminine en remplaçant le corset traditionnel par le confort et l’élégance de simples robes ou tailleurs. Elle propose aux femmes des tenues pratiques et sobres, crée des vêtements flottants, raccourcit les jupes et popularise le Jersey, tissu léger utilisé pour les dessous. Son style est épuré et les teintes sont neutres.

La maison devient particulièrement célèbre pour sa petite robe noire (1926), mais également pour les parfums de sa filiale comme l’emblématique N°5.

Source: Wikipédia

« Back to Glossary Index