Recherche

Guerlain

« Back to Glossary Index

LA MAISON GUERLAIN

DEPUIS 185 ANS, NOTRE MAISON EST ANIMÉE PAR UNE QUÊTE INSATIABLE DU BEAU. LA RICHESSE DE NOTRE HISTOIRE EST NOTRE PREMIÈRE SOURCE D’INSPIRATION. NOTRE AUDACE CRéATIVE REDESSINE SANS CESSE LES FRONTIÈRES DE CETTE EXPLORATION D’ESTHÈTES. L’ASTRE RAYONNE À L’IMAGE DE L’AURA DE GUERLAIN, PARFUMEUR-CRÉATEUR, MAISON FONDÉE À PARIS EN 1828.

L’HOMME ET SES INSPIRATIONS

L’histoire de Guerlain est avant tout une histoire de transmission.

Cinq générations de Parfumeurs qui se succèdent aux rênes de la création. Et des artisans qui sur nos sites perpétuent nos savoir-faire de fabrication Maison.

FILS SPIRITUEL

Ses prédécesseurs s’appelaient tous Guerlain. Il s’appelle Wasser. Mais, mieux que par le sang, c’est pour son talent que Thierry Wasser est choisi comme digne successeur.

Thierry Wasser est un créateur rare et singulier. Homme sensible, raffiné, élégant et charmeur, il n’en est pas moins terrien, bon vivant, authentique. Un homme de terrain, l’état d’esprit d’un artisan, loin de toute ostentation. Cette personnalité, conjuguée à d’étonnantes facultés olfactives, lui permettront de devenir la cinquième génération de parfumeurs de la Maison.

L’ELU

Jean-Paul Guerlain lui confie le très secret « Livre des formules », transmis de génération en génération dans la famille. Il lui révèle aussi tout le savoir-faire et tous les mystères d’un patrimoine olfactif unique au monde.

Raconter, montrer, échanger, transmettre. Un héritage précieux que seul un talent hors du commun pouvait recevoir.

PERPETUER ET SIGNER

C’est en 2008 que Thierry Wasser devient le nouveau nez Guerlain.

Lui incombe alors de poursuivre le travail de ses illustres prédécesseurs sans brider son talent ni refouler sa griffe toute personnelle. Un défi vite relevé. Il signe Idylle, Habit Rouge l’Eau, Shalimar Parfum Initial. Et réinterprète la célèbre Guerlinade pour La Petite Robe Noire, dernier must de la Maison.

OLIVIER ECHAUDEMAISON

CREATIVE DIRECTOR EMBLéMATIQUE

Tout destinait Olivier Echaudemaison à rejoindre la Maison Guerlain : un besoin viscéral de créer, un instinct artistique, un talent et une fantaisie immenses, une connaissance intuitive de la femme… Et un sens inné de la simplicité – malgré une personnalité riche et complexe.

« A vingt ans, je portais Vetiver. Guerlain, c’était pour moi un univers où tout est beau. J’ai une vraie histoire d’amour avec cette Maison.»

MAQUILLEURDES STARS

Il a démarré chez Alexandre de Paris, le “coiffeur des stars”. “Je regardais Twiggy et autres cover-girls des années 70 se maquiller seules.

«Je trouvais cela tellement amusant!»

Il deviendra vite leur maquilleur préféré, sollicité par les plus prestigieux magazines et les plus grands photographes : Helmut Newton, Guy Bourdin, Avedon, Parkinson, David Bailey,…

«J’ai maquillé les plus belles femmes du monde. Grace Kelly, Audrey Hepburn, Sophia Loren, Ava Gardner, Jackie Kennedy, Romy Schneider… Le plus beau visage que j’aie jamais vu ? Liz Taylor.».

TOUCHE-A-TOUT DE GENIE

Sa fantaisie agite la maison depuis 2000, où il peut exprimer toute l’étendue de son talent, dans les disciplines artistiques les plus variées.

Il supervise la ligne maquillage. Il est à l’origine de chaque nouveauté. Connaissant le désir des femmes jusqu’au bout des lèvres et des cils, il le traduit en textures et en couleurs. Tout prend forme dans son esprit follement créatif!

En parallèle, il puise régulièrement dans le patrimoine Guerlain, pour revisiter ses produits cultes. Comme Terracotta, qu’il décline au gré des saisons.

Olivier Echaudemaison est également à l’origine de la création d’objets, du design d’un nouveau produit ou création d’une pièce d’exception. Lui seul a ce don de projection et peut solliciter un architecte pour créer l’étui d’un rouge à lèvres!

Enfin, Olivier Echaudemaison supervise l’aspect visuel de la Maison, pose son regard affûté sur les photos, sur le style d’un nouveau réalisateur…

SAVOIR-FAIRE

LA RUCHE

La Ruche – nom choisi par les salariés pour le nouveau site de production de soin et de maquillage – offre à Guerlain la capacité de relever les défis des quarante prochaines années. Le premier défi étant de construire le site de cosmétiques le plus beau, le plus efficace et le plus durable, capable d’assurer la production mondiale du soin et du maquillage Guerlain.

Démarrée en septembre 2012, la Ruche est inaugurée le 6 février 2015.

Les lignes sobres et épurées du bâtiment conjuguent impératifs industriels, exigences environnementales et souci du bien-être des équipes. Les collaborateurs ont été associés, dès l’origine, à chaque étape du projet. De conception bioclimatique, le bâtiment est orienté de façon à bénéficier au mieux des apports de lumière naturelle et à éviter un soleil direct sur les espaces de production. Son intégration paysagère a été pensée de façon à ce que le terrain, vert et boisé, apparaisse comme un écrin de verdure autour du site.

La Ruche, dont le nom fait écho à l’Abeille, symbole de la Maison depuis le XIX ème siècle, s’étend sur 21000 m2 et ses ateliers de production sont deux fois plus étendus que sur l’ancienne usine. Elle s’inscrit comme le symbole de l’excellence de la Cosmetic Valley, cofondée par Guerlain en 1994.

EXCELLENCE EN TERMES DE PERFORMANCES TECHNOLOGIQUES, cinq nouvelles machines VMI (Vendée mécanique Industrielle) ont été conçues uniquement pour Guerlain. Ce qui permet de gagner davantage en innovation de formules et d’anticiper la complexité des formules à venir, d’améliorer encore la traçabilité des matières premières et de gagner en précision pour les dosages.

EXCELLENCE EN TERMES DE NORMES DE FABRICATION puisqu’elle applique à la production des cosmétiques, la rigueur des normes IS08 de la pharmacie : 50 salles blanches conçues en surpression, ventilation en air filtré quasi stérile, sas de changement pour les opérateurs.

EXCELLENCE EN TERMES DE QUALITE ENVIRONNEMENTALE, La Ruche a obtenu en juillet 2014 la certification HQE (haute qualité environnementale) au niveau Excellent. Ce qui implique l’éco-construction, l’éco-gestion du bâtiment, ainsi que le confort et la santé des équipes.

EXCELLENCE EN TERME DE BIEN-ETRE DES COLLABORATEURS: lumière naturelle, intégration paysagère du site, ergonomie des postes, un réveil musculaire est proposé aux 350 collaborateurs avant le démarrage des équipes.

En maintenant l’implantation de la Ruche au cœur du Pôle de compétitivité de la Cosmetic Valley, Guerlain entend réaffirmer son empreinte industrielle française. Depuis 187 ans, la Maison a toujours fabriqué ses produits exclusivement en France.

PéRENNISER L’EXCEPTIONNEL

Depuis 180 ans, Guerlain chérit les créateurs et artisans qui ont exploré, inventé, osé, façonné. Et contribué à son excellence. Autant de savoir-faire que la maison est fière de pérenniser.

Pour que Guerlain reste toujours Guerlain.

Mais aussi pour préserver ces précieux métiers et gestes experts qui, grâce la Maison, perdurent.

Le moindre détail d’un parfum Guerlain recèle des heures d’ouvrage dans les disciplines les plus variées.

La création olfactive bien sûr, dirigée par Thierry Wasser. Mais aussi la fabrication maison des concentrés, jusqu’au remplissage des flacons et leur parachèvement : barbichage, baudruchage, cachet de cire et sceau Guerlain, un art du flaconnage que les dames de table se transmettent de génération en génération, à la manière des compagnons.

DES ARTISANS D’EXCELLENCE

Pour créer et offrir l’exceptionnel, la Maison sollicite depuis toujours des savoir-faire uniques : verriers d’art, graveurs, enlumineurs, doreurs à l’or fin, bijoutiers et joaillers, brodeurs, ciriers, céramistes, sculpteurs sur papier.

Parmi ces virtuoses, plusieurs illustres Maisons ont particulièrement marqué l’Histoire de Guerlain : Baccarat, Pochet, aujourd’hui Gripoix ou Lesage.

UNE DéMARCHE SOUTENUE

En son temps, Jacques Guerlain œuvrait déjà à la fondation du Comité Colbert. Cette institution préserve les perles du savoir-faire français et rassemble désormais les plus grandes Maisons de luxe. Aujourd’hui, c’est le Ministère de l’Industrie qui distingue Guerlain du label d’Entreprise du Patrimoine Vivant, pour sa contribution à la notoriété de l’excellence française.

L’ART DU FLACONNAGE

Chez Guerlain, les fées existent. On les surnomme les Dames de table. Des magiciennes du flaconnage qui, depuis plusieurs générations, nouent et peignent les fils de soie avec art et précision pour parachever les plus beaux flacons. Elles leur offrent leur dimension luxueuse. Les rend si uniques, si précieux, si inoubliables. Si Guerlain.

Remplissage manuel, dorure à l’or fin, baudruchage, barbichage, cachets de cire, sceau Guerlain… Aucune machine ne pourrait remplacer les dames de table. Shalimar se pare ainsi d’un baudruchage sophistiqué et de fils de soie qui nécessitent pas moins de 7 nœuds différents avant d’être précieusement peignés. Le flacon quadrilobé de l’Heure Bleue arbore un extravagant barbichage. Le brossage de ses fils de soie réclame un travail minutieux de plus de quarante-cinq minutes de part et d’autre.

LE SENS DE L’EXCEPTION

Cet art du flaconnage foisonne de techniques minutieuses et uniques, que les Dames de Table se transmettent au fil du temps. Parmi celles-ci, le baudruchage, cher à Guerlain : le col de chaque flacon est scellé par une fine membrane, la baudruche. Un fil d’or est ensuite enroulé autour de cette baudruche et serré fortement. Le flacon demeure ainsi étanche et inviolable. Pour ce travail de table, pas de précipitation : seule la perfection compte.

UNE EXCLUSIVITé GUERLAIN

Guerlain est aussi la seule Maison à fabriquer elle-même ses étiquettes, pour toutes ses créations. Ce travail de précision requiert l’attention soutenue de six employés.

L’INTéGRALE MAÎTRISE

Dans le respect de la philosophie fondatrice de la Maison, Guerlain n’a cessé, pendant 180 ans, de parfaire chaque étape-clé de création en son sein. Ainsi, tous les parfums sont intégralement « fabriqués maison ».

UN LONG PROCESSUS

Vingt mois sont nécessaires à la création d’un parfum.

Vient d’abord la formule du créateur. Née d’une émotion, d’une voyage, d’une musique, ou d’une histoire d’amour.

Elle est transcendée en concentré olfactif, mélange de matières premières, strictement reproductible.

Puis la Maison achète, à travers le monde, les matières premières nécessaires à la production.

Chaque étape de transformation, validant la qualité du produit, est doublée par des contrôles rigoureux, olfactifs, analytiques (toxicologiques,…).

Vient l’étape de macération : dans le chai sommeillent 300.000 litres de parfums, rassemblant les 250 fragrances Guerlain. C’est ici qu’elles bonifient olfactivement avec le temps, avant d’être dirigées vers le flaconnage. Avant l’éclosion finale, aux quatre coins du monde.

Ainsi, chaque année, la Maison produit 1 million de litres de parfum, répartis en 14 millions de flacons.

UNIQUE PARFUMEUR

Guerlain est l’un des rares parfumeurs à disposer d’un nez en son sein et à « fabriquer maison ». C’est aussi le seul à voir le parfum comme le coeur de la création. Autant d’aspects qui, aux yeux de certains, font de Guerlain le seul vrai Parfumeur au monde.

MAISONS D’EXCEPTION

De nombreuses pièces d’exceptions ont illuminé l’Histoire de la maison Guerlain. Aujourd’hui encore, Guerlain ose imaginer les projets les plus fous. De précieux objets qui ne sauraient voir le jour sans le savoir-faire, parfois ancestral, des artisans d’art les plus illustres.

L’abeille aux Ailes d’argent, ce flacon limité à 50 exemplaires dans le monde et créé à l’occasion des 160 ans de l’Eau de Cologne Impériale, est signé Guerlain et Baccarat. Les deux maisons collaborent depuis 1889.

Et Baccarat de transformer l’emblématique abeille Guerlain en un objet de cristal racé, épuré, luxueux. La quintessence de l’artisanat de luxe.

Quand L’Heure Bleue célèbre son centenaire, c’est Baccarat, créateur, il y a cent ans de son tout premier flacon quadrilobé, qui est invité à le colorer d’un bleu profond et magnétique. La Maison Gripoix, renommé joaillier de mode parisien, l’ornera d’un bouquet de violettes ciselé à l’or fin 24 carats, comme autant d’étoiles naissantes au crépuscule.

Tandis que la Maison Lesage mettra L’Heure Bleue à l’honneur en un écrin luxueux. Le velours bleu s’illumine alors d’une broderie Haute Couture dont seule Lesage a le secret. Perles facettées d’argent et délicates chaînettes signent l’exceptionnel.

Un flacon majestueux mérite un bijou vertigineux. Shalimar, en version « Extrait » de 1 litre et demi, sera donc paré du Talisman Byzantin crée par la Maison Gripoix. Pâte de verre d’un bleu profond. Perles nacrées. Or 24 carats. L’œuvre rappelle les luxueux ornements byzantins pour le plus oriental des parfums.

Le flacon de 2 litres de Shalimar Parfum Initial « A Fleur de Peau », quant à lui, est sublimé par un joyau se lovant en son col. Inspirée par la teinte charnelle de la fragrance, la Maison Gripoix imagine un bijou en pâte de verre couleur peau, monté sur une délicate parure dorée à l’or 24 carats.

37 flacons anciens en Baccarat conservés précieusement dans le patrimoine de la Maison accueillent le temps d’une édition limitée La Petite Robe Noire.Les artistes Kuntzel & Deygas ont revêtu les 3 faces du flacon « au cœur inversé » de sa gracile silhouette.C’est tout le savoir-faire des Ateliers Baccarat qui fit vivre ces pigments d’émail noir sur le cristal. Un rendu vitrifié et brillant entièrement réalisé à la main pour une pièce rare à collectionner.

Source : site officielGUERLAIN

« Back to Glossary Index