Recherche

Givenchy

HISTOIRE :

1927 Hubert Taffin de Givenchy naît le 20 février 1927 dans une famille d’aristocrates d’origines française et italienne. Il a été élevé par une mère non conventionnelle, mais empreinte de rigueur protestante, à laquelle il vouera toute sa vie une passion mêlée d’admiration. Il a une enfance heureuse, choyée notamment par sa grand-mère qui développe son goût des costumes en organisant de mémorables séances de déguisement. Il manifeste très tôt de l’intérêt pour l’architecture et le dessin, et couvre ses cahiers d’écolier d’esquisses qui lui ouvriront plus tard la porte des grands couturiers.

1952 Hubert de Givenchy ouvre sa Maison de Couture à Paris au 8, rue Alfred-de-Vigny où il présente sa première collection le 3 février 1952. Son premier modèle, une blouse de coton blanc aux manches volantées de dentelle anglaise, donne le ton d’un style marqué par l’imagination et le confort de vêtements simples et raffinés. La collection Automne–Hiver 1952 / 53 voit le triomphe des « séparables », des ensembles de blouses et de jupes interchangeables d’un chic fonctionnel, à des prix raisonnables, qui donnent aux femmes une liberté nouvelle.

1961 Au 3, avenue George-V où il s’installe en 1961, Hubert de Givenchy reçoit une clientèle prestigieuse où se rencontrent le monde de l’art et du spectacle et celui de l’aristocratie. Hormis Audrey Hepburn qu’il habillera dans tous ses films, Hubert de Givenchy travaille intensément pour le cinéma. Il crée notamment des costumes pour Michèle Morgan, Anouk Aimée, Elizabeth Taylor, Liza Minnelli ou Jeanne Moreau.

1970 Designé par Pierre Dinand, tout dans le logo Givenchy évoque l’équilibre, la stabilité, la durée. La symbolique du carré et celle du 4 se rejoignent. Il signifie aussi ordre et méthode, fidélité, solidité. Véritable bourreau de travail, d’une fidélité indéfectible en amitié, Hubert de Givenchy ne pouvait pas choisir un meilleur chiffre pour le représenter. Le carré est l’une des figures symboliques fondamentales dans la création avec le cercle. Il représente la stabilisation dans la perfection et symbolise toute création qui s’inscrit dans le temps et dans l’espace.

1989 Depuis l’origine, l’image de Givenchy est associée à la couleur, à la gaieté. Avec la création en 1989 de Givenchy Beauté, la marque devient la complice encore plus intime des femmes et de leur séduction. Le concept du Prisme devient le signe de reconnaissance du maquillage Givenchy : 4 poudres de nuances différentes, délicatement sculptées, que l’on mélange d’un effleurement de pinceau, abritées dans un boîtier carré noir orné de 4G de couleur stylisés.

1991 Esthète, amoureux du Beau et de la Beauté, Hubert de Givenchy fut un extraordinaire ambassadeur de l’art de vivre à la française. En 1991, dans un esprit totalement précurseur, il crée le premier spa Givenchy. Véritable temple de l’esthétique, ce spa conjugue la performance des soins, des gestes et des techniques dans un espace raffiné, favorable au bien-être et à la détente. Givenchy compte aujourd’hui quatre spas à travers le monde qui abritent des cabines de soin spacieuses, ouvertes sur des paysages uniques et toujours baignées de lumière naturelle.

Hubert Taffin de Givenchy naît le 20 février 1927 dans une famille unie d’aristocrates d’origines française et italienne.
Orphelin de père à 3 ans, il est élevé par une mère non conventionnelle à laquelle il vouera toute sa vie une passion mêlée d’admiration.

A l’école, il manifeste très tôt de l’intérêt pour l’architecture et le dessin.
Il couvre ses cahiers d’esquisses et découvre la Haute Couture en 1937, au Pavillon de la Mode de l’Exposition Universelle.
A 18 ans, il entre chez Jacques Fathtout en poursuivant ses études aux Beaux Arts.

En 1952 Hubert de Givenchy ouvre sa première maison de couture à Paris, et présente sa première collection.

Un an après, il trouve en Audrey Hepburn l’incarnation parfaite de son idéal de beauté et d’élégance, l’image d’une nouvelle féminité représentative de l’évolution des moeurs et des modes de vie.

La parfaite correspondance entre la mode de Givenchy et le chic si personnel avec lequel Audrey la porte est pour chacun d’eux une révélation et un mutuel éblouissement. Ils diront l’un et l’autre que leur rencontre était prédestinée. Elle marque le début de quarante années d’amitié, d’élégance et de succès partagés. Il l’habillera dans tous ses films. Pygmalion a rencontré sa muse.

Le style Givenchy est là, à la rencontre de l’élégance française et du glamour à l’américaine.

Au 3 avenue George V où il s’installe en 1961, Hubert de Givenchy reçoit une clientèle prestigieuse où se rencontrent le monde de l’art et du spectacle et celui de l’aristocratie.

Hubert de Givenchy reçoit le Dé d’Or à deux reprises, en 1978 et en 1982.

Son rapprochement avec le groupe LVMH en 1987 lui permet d’assurer son essor à travers le monde autour de 2 métiers : la Mode et les Parfums – Cosmétiques.

Plus qu’une beauté sans âme, la marque invite toutes les femmes à cultiver leur charme et leur personnalité. « Une femme élégante ne l’est pas par ce qu’elle porte mais par la manière dont elle le porte. » disait Hubert de Givenchy.

Après le départ d’Hubert de Givenchy, de jeunes créateurs britanniques se succèdent, John Galliano, Alexander Mc Queen et Julian Mc Donald, trois anti-conformistes de la mode comme l’était le créateur de la marque à ses débuts.

Les parfums et cosmetiques

Les feminins :

Parce que le parfum est la touche finale de la mode, l’expression la plus sensuelle de la personnalité d’une femme, Hubert de Givenchy crée en 1957 un département Parfums, et lance simultanément le De, clin d’oeil à sa particule, et l’Interdit, dédié à Audrey Hepburn, qui rencontre aussitôt un immense succès.

Dans les années 80, “Ysatis”exprime le besoin d’affirmation des femmes occidentales dans un parfum à la séduction chaude et enivrante, dont le spectaculaire flacon-sculpture, sera récompensé par l’Oscar du plus beau flacon en 1984.

Quelques années plus tard, en1991,” Amarige” est le parfum porteur de bonheur et de générosité.

En 1996, “Organza”sublime la séduction charnelle d’un éternel féminin universel.

En 2003,Very Irrésistible Givenchy, un parfum né sous le signe de la rose, réédite l’histoire magique d’une égérie à la personnalité fascinante, Liv Tyler, jeune comédienne américaine à la moue désarmante, renouvelant ainsi le mariage du cinéma et de la mode cher à Givenchy.

Givenchy privilégie toujours les matières premières naturelles pour la composition de ses parfums.

Ainsi en 2005, Givenchy innove en lançant une création sans précédent : les Millésimes.
Une reformulation de ses grands parfums féminins autour d’une fleur sélectionnée dans l’année pour son exceptionnelle qualité olfactive. Cette approche, très artisanale et limitée en quantité, inaugure une nouvelle culture du parfum liée à l’observation attentive de la nature. Une grande première dans la parfumerie pour offrir de nouvelles émotions, encore plus précieuses aux amoureuses de ses parfums.

2006 voit la création du nouveau grand parfum de Givenchy: Ange ou Démon.
Dans son flacon pampille sculptural, ce dernier est incarné par Marie Steiss, jeune mannequin français.

En 2008, Givenchy revisite sa fragrance phare Very Irresistible dans une version florale jasmin s’adressant à une femme plus mûre et posée, mais toujours aussi séductrice et glamour.

En 2009, né “Ange ou Demon Le Secret”, un floral, lumineux et délicat qui séduit pas sa sensualité mystérieuse.

En 2010, la marque édite”Play For Her”,un floral radieux aux accents boisés chauds qui joue la carte de l’audace pour mieux surprendre et captiver.

En 2011 , Givenchy crée “Very Irresistible Intense”,un parfum plus affirmé aux accords de prune violette, de musc blanc et de patchouli.
La même année, la maison innove avec”Dahlia Noir”; une fragrance ultra raffinée dont les notes poudrées, florales et boisées se consument sur l’autel de la féminité absolue.

En 2014, quand l’or rencontre le parfum. Telle une création Givenchy sur mesure illuminée d’un millier de fils d’or, Dahlia Divin est un parfum sensuel d’un raffinement exquis. Il nimbe la peau d’un éclat chaleureux et d’une brillance éthérée, comme une robe haute couture lamée or qui vous procurerait un sentiment… divin.

Les masculins :

En 1959, alors que les hommes commencent juste à découvrir l’usage et le plaisir du parfum, Hubert de Givenchy lance”Monsieur de Givenchy”, un parfum frais et sophistiqué infiniment séduisant.

Après l’ouverture de sa boutique de prêt-à-porter Givenchy Gentlemanen 1973, Hubert de Givenchy souligne une autre image de l’élégance masculine avec le lancement, en 1975, de “Givenchy Gentleman”, une eau de toilette racée et frondeuse.

Les années 80 sont celles de la séduction conquérante avec”Xeryus”.

Dans les années 90,”Pi”invite les hommes animés par la même volonté de repousser leurs limites.

La moitié des années 2000 est marquée, par le lancement en 2002 de “Givenchy pour Homme”, une version chic de la gentleman attitude selon Givenchy.

En 2005, Givenchy lance Very Irrésistible Givenchy For Men, l’alter ego de son nouveau parfum star. Un parfum viril, à la fois élégant et sensuel.

En 2007, Parfums Givenchy fête ses 50 ans de création. Certaines fragrances mythiques avaient disparu, d’autres étaient devenues rares. Givenchy fait revivre à cette occasion les parfums qui jalonnent l’histoire olfactive de la Maison. L’Interdit est remis à l’honneur dans sa fragrance d’origine.

En 2008, Givenchy lance”Play For Him”, un parfum boisé dont la composition précise et équilibrée exprime l’élégance mais aussi l’hédonisme

En 2013, le gentleman du XXIème siècle a changé. S’il reste attaché à ses valeurs, il vit aussi dans son époque, vibrante, complexe, globale. Raffinée, son élégance naturelle s’inscrit aussi dans son temps. Capitalisant sur le flacon emblématique des fragrances masculines mythiques de Givenchy et proposant une signature olfactive unique, la Maison pousse plus loin encore le curseur de la séduction, du luxe et de l’impertinence. Ainsi, Givenchy lance en 2013, pour le gentleman moderne, une nouvelle ligne de parfum masculin qui revisite le patrimoine de la marque: Gentlemen Only.

Le maquillage :

L’image de Givenchy est fondamentalement associée à la couleur, à la gaieté.

Avec la création en 1989 de “Givenchy Beauté”, la marque devient la complice encore plus intime des femmes et de leur séduction.
Le concept du Prisme devient le signe de reconnaissance du maquillage Givenchy.

En 1999, Nicolas Degennes est nommé Directeur Artistique Maquillage et Couleurs.
Pour lui, le maquillage est fait d’émotions, c’est un mode d’expression, un message tourné vers les autres.

En quête permanente de nouvelles inspirations, Nicolas Degennes puise dans son goût pour la musique, les arts et les voyages l’énergie créative qu’il développe ensuite dans les couleurs et les textures des produits.

La nouvelle ligne “Givenchy Le Makeup” lancée en 2004, affirme ce délicieux concentré de maquillage plein d’astuces et de micro-accessoires. Une présentation luxueuse pour un geste de beauté moderne et naturel.

En 2007, Givenchy crée un nouveau rouge à lèvres, le”Rouge Interdit”.
Véritable accessoire de mode, objet moderne et emblématique de Givenchy,”Rouge Interdit “réussit la fusion parfaite du design (dessiné par deux jeunes créateurs de la”Martin’s College of Art and Design”) et du résultat couleur.

Grâce à une technologie utilisée pour la 1 ère fois dans la formulation d’un rouge à lèvres, les cristaux liquides, Nicolas Degennes a créé 24 nuances en s’inspirant notamment des fleurs préférées d’Hubert de Givenchy.

Le soin :

Esthète, amoureux du Beau et de la Beauté, Hubert de Givenchy fut un extraordinaire ambassadeur de l’art de vivre à la française.

En 1991, dans un esprit totalement précurseur, il crée près de Paris le premier “Spa Givenchy”.
Véritable temple de l’esthétique et de la beauté par l’eau. Givenchy compte aujourd’hui 7 Spa à travers le monde qui partagent la même philosophie : des cabines de soin spacieuses, ouvertes sur des paysages uniques, et toujours baignées de lumière naturelle.

Fort de son expérience et de sa connaissance intime de la beauté des femmes, Givenchy a développé une philosophie du soin qui allie le plaisir à la performance.
Grâce à des formules innovantes d’une grande efficacité issues de l’expertise de ses Spa et en étroite collaboration avec ses laboratoires recherche et innovation,Givenchydevient un acteur majeur de l’univers du soin.

En 2002, Givenchy lance “No Surgetics”, un soin d’avant-garde qui propose une alternative cosmétique à la chirurgie esthétique.
Inspiré des techniques médicales les plus récentes,”No Surgetics”permet de restaurer la jeunesse du visage sans injections et sans traumatisme, par l’association de 3 actes réparateurs en un seul geste.
Ce concept très novateur remporte instantanément un grand succès auprès des femmes qui exigent à la fois performance et douceur. Positif et complice, le soin Givenchy respecte la femme dans une approche déculpabilisante, avec une pointe de légèreté et de spontanéité.Ainsi, la ligne “No Complex”, affiche un ton décalé dans une gamme de 5 produits pour le corps qui interviennent sur des zones très ciblées.

Pour répondre au besoin d’hydratation du visage, Givenchy invente une “boisson de peau”.
Naturelle et gourmande, la ligne “Skin Drink” associe des actifs sélectionnés dans un véritable cocktail végétal.
Une source active de vitalité pour désaltérer la peau 24h sur 24.
Inspiré de la bio-revitalisation médicale,”Power Youth”offre un “coup de jeunesse” , un intense condensé d’énergie pour doper la peau des 25-30 ans.

En 2007, pour la première fois dans l’histoire du soin Givenchy, une ligne pour homme fait son entrée : GIVENCHY MAN. Une gamme qui fait rimer légèreté et efficacité, cinq formules pour un maximum d’effet en un minimum de temps.

Source : site officielGIVENCHY