Recherche

Lacoste

« Back to Glossary Index

Lacoste (anciennement La Chemise Lacoste) est une entreprise française implantée à Troyes, spécialisée dans la confection de prêt-à-porter haut de gammemasculin et féminin. Elle fut fondée en 1933 par André Gillier et René Lacoste à la suite de la retraite du célèbre joueur de tennis. André Gillier est l’inventeur de la maille qui fit la renommée de la marque. Lacoste est maintenant un groupe qui distribue vêtements, souliers, accessoires et parfums. En novembre 2012 Lacoste a été racheté par le groupe Suisse Maus Frères Holding pour un coût estimé à plus de 1 milliard d’euros.

André Gillier, leader de la bonneterie française et René Lacoste s’associent et fondent en 1933 la compagnie à la suite de l’invention de la chemise (« modèle L 12 12 », nom de code de la chemise Lacoste en 1927) que le joueur de tennis René Lacoste avait popularisée à la fin des années 1920, alors qu’il dominait les palmarès mondiaux de ce sport. Pour la première fois, une marque est ostensiblement visible sur un vêtement de sport. Cette chemise blanche en jersey petit piqué (tissu léger et aéré), à manches courtes et au col en maille bord-côtes (pour lui donner de la tenue et protéger du soleil la nuque des joueurs) est destinée à l’origine pour les joueurs de tennis mais rapidement aussi pour le golf, René Lacoste étant marié à la championne de golf Simone de la Chaume.

Rapidement, un catalogue est distribué et les premières années laissaient présager un certain engouement des consommateurs, atténué pourtant par la Grande Dépression. En 1940, les activités de la firme furent arrêtées en raison de la Seconde Guerre mondiale, mais elles reprirent dès 19464. Au début des années 1950, apparut une gamme de coloris pour la chemise en petit piqué de cotons et commencèrent les exportations vers l’Europe (Italie) et vers les États-Unis. Dans les années 1960, la compagnie diversifia son offre avec une révolution : la Wilson T2000, première raquette de tennis en acier inventée par René Lacoste en 1953.

En 1968, avec la participation de l’entreprise de parfums Jean Patou, Lacoste mit sur le marché le premier parfum « Lacoste » pour hommes.

Dans les années 1980, l’expansion de l’entreprise s’accéléra avec l’ouverture des premiers magasins de ce qui deviendra une chaîne internationale. En 1985, Lacoste pénétra le marché des souliers de sport.

Depuis 2000, Christophe Lemaire, créateur de sa propre marque depuis 1990, prend la responsabilité de la direction artistique de l’activité vêtements de Lacoste. Pour ses premières créations, Lemaire opte pour une panoplie minimaliste et preppy, simple et fonctionnelle inspirée des vêtements quotidiens et de l’héritage de la marque.

En 2001, avec le rachat de la société Jean Patou par le géant américain Procter & Gamble, la chemise Lacoste et celle-ci s’entendent pour permettre à P&G la création, l’élaboration et la mise en marché de produits de beauté et parfums Lacoste, sous licence de cette dernière.

En 2006, Prudence Millinery conçoit des bandeaux et des casquettes pour la maison de sport Lacoste à l’occasion de leur collection printemps / été.

Le 24 septembre 2012, lors d’un conseil d’administration, Sophie Lacoste alliée à d’autres membres de sa famille élimine son père Michel du conseil d’administration, reniant ainsi les engagements auxquels elle avait souscrit. Elle se fait ensuite élire à la présidence de l’entreprise, avec le soutien des trois administrateurs représentants l’actionnaire Maus. Ce dernier se ralliant historiquement au choix majoritaire de la famille Lacoste. Michel Lacoste, pensant sa fille « incompétente», décide alors de vendre ses parts et celles de ses neuf soutiens au groupe Suisse Maus, déjà actionnaire minoritaire de la société via l’entreprise Devanlay. Sa fille Sophie, et les autres membres de la famille la soutenant, vendent à la suite. Maus; qui a propose à l’ensemble des héritiers de la famille Lacoste de racheter leurs parts, acquiert ainsi l’ensemble du capital de l’entreprise Lacoste, alors qu’il en détenait jusqu’alors 35 %. Le prix de ce rachat valorise Lacoste à 1 milliard d’euros.

« Back to Glossary Index